BIA

L'esprit du BIA

L'esprit du BIA

Le Brevet d'Initiation Aéronautique est un diplôme à part pour l’Éducation Nationale. Il n'a pas véritablement d'équivalent. Il est en effet à la jonction de l’Éducation et du monde de l'aviation et de l'espace ; un pont entre passion et raison, savoir et pratique, professionnel et amateur, civil et militaire. Son histoire ancienne et prestigieuse démontre sa valeur et son intérêt. La France est un grand pays d'aéronautique et le BIA est un formidable vecteur de découverte qui permet aux candidats de mettre en avant des compétences et des savoirs avec enthousiasme et rigueur. L'inspection générale des Sciences et Technique de l'Ingénieur a la chance d'être en charge pour l’Éducation Nationale de ce diplôme. Le BIA est mis en œuvre en pleine coordination avec la Direction Générale de l'Aviation Civile et le Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives. Ce site a pour but de montrer la cohérence de cette initiation à la culture scientifique et technique de l ‘aéronautique et du spatial. Qu'il serve à toutes et à tous !

Le nouveau BIA

Les nouveaux textes réglementaires définissant le BIA et le CAEA ont été publiés en février 2015. Les précédents remontaient à 1999 et le principe du BIA sous d'autres formes et sous d'autres noms existe depuis la fin des années 1930. En 2014, 9570 candidats se sont présentés et 7100 ont été reçus (74%) ; 290 présents pour le CAEA et 238 reçus (82%). Les cours de BIA ont été dispensés dans 1269 établissements (éducation nationale et aéro-club). Comme on le constate le BIA a du succès. Cependant l'édifice méritait d'être conforté